"Personne ne sait tout, ni personne n’ignore tout
Personne n’éduque personne, personne ne s’éduque tout seul.
Les hommes s’éduquent entre eux et par la médiation du monde"
Paolo Freire

 

Le lien d'accompagnement dans le travail social

 

En quoi la posture du  travailleur social influe sur la qualité de la relation en tant que praticien ?

Les pratiques des assistants sociaux, des agents de la petite enfance, des éducateurs spécialisés et des professionnels de santé au sens large, exerçant dans des conditions difficiles où incompréhensions et tensions sont légion, sont le plus souvent, dans le climat actuel mises à mal. Des équipes entières se retrouvent impactées. Elles sont parfois même en grande souffrance, comme enlisées dans des fonctionnements "absurdes". De ce climat ambiant quasi général, leur éthique, le sens de leur engagement et la déontologie métier cherchent un nouveau souffle. C'est pourquoi il devient important et urgent de regarder, de questionner les impacts, parfois déplorables, de ces influences multiples, de ces  nombreuses interférences dans le quotidien des praticiens de santé et aussi par dommage colatéral des usagers qui eux aussi pâtissent de ce climat trop souvent délétère, anxiogène.

 

Il apparaît nécessaire et utile d'énoncer et de mettre en discussion avec vous acteurs de santé et acteurs du champ social, des perspectives accessibles et réalistes pour mieux comprendre, mieux appréhender et mieux réussir à accompagner à la fois les équipes de praticiens, les équipes pluridisciplinaires et leurs publics.

 

Une démarche sur mesure

  • Reconnaitre à la fois les valeurs de l'institution-employeur et en même temps se rendre à l'évidence que bon nombre des besoins des professionnels et des usagers évoluent
  • Permettre à chaque membre du groupe, de l'équipe de contribuer à co-construire une relation de qualité
  • Restaurer, puis d'augmenter une confiance réciproque nécessaire et suffisante
  • Encourager l'émergence de pistes de solutions, de pistes d'actions par le recours à l'intelligence collective (information circulante)

 

Encourager l'émergence de pistes de solutions, de pistes d'actions par le recours à l'intelligence collective (information circulante)

 

L'analyse des pratiques

Pour répondre aux évolutions, certaines pratiques professionnelles doivent changer

 

De nouvelles modalités de coopération doivent être inventées

Alors que l'efficience devient la priorité, que le sens des pratiques se trouve le plus souvent relégué au second plan, que les exigences institutionnelles s'amplifient, les praticiens de santé, les éducateurs et autres professionnels des champs éducatifs et médico-social doivent adapter leur manière de travailler aux besoins des usagers. Pour cela, les équipes doivent pouvoir parler de leurs pratiques, analyser collectivement ce qu'elles produisent, identifer leurs limites, prendre en compte la complexité des situations. Sans quoi le climat est propice à la démotivation, à la résistance passive, aux rivalités qui nuisent aux pratiques professionnelles, à la qualité du travail et au bien-être des collaborateurs, aux empêchements à une coopération durable.

 

Interroger le sens du  développement professsionnel

Se rendre compte des motivations profondes qui sous-tendent ses propres comportements et points de vue ainsi que ceux des autres est le premier pas vers de véritables coopérations. Le sens du développement professionnel continu passe indéniablement par se comprendre pour entreprendre mieux ensemble ce qui doit l'être, afin de contribuer à l'amélioration certaine des relations entre professsionnels de santé et à l'amélioration des relations dans les équipes.

 

Le but de ces interventions de thérapie sociale est d'encourager les participants à expérimenter l'expression de leurs sentiments et besoins profonds souvent enfouis sous leurs blessures, leurs peurs, leurs doutes, leurs craintes. Il s'agit de partager et promouvoir l'accès à la connaissance d'un savoir-être en relation qui encourage l'authenticité. Le défi pour tous et pour chacun, chacune, est de mieux vivre, mieux travailler ensemble, de continuer à produire autrement et mieux,  même et surtout en temps de désaccord(s) au-delà des divergeances.

 

 


Chemin faisant - Association | Chantal GOUBAUD-GOUGEON | 06 29 58 25 53 | mail