"Personne ne sait tout, ni personne n’ignore tout
Personne n’éduque personne, personne ne s’éduque tout seul.
Les hommes s’éduquent entre eux et par la médiation du monde"
Paolo Freire

 

Mon coach, compagnon de réussite(s)

 

Le rôle majeur du coach est d'accompagner pour faire progresser

Le coach est là pour observer, encourager. Son accompagnement permet de faire le point, ré- orienter l’avenir, façonner la vision que l’on a de son destin, construire des demains qui me ressemble.

Il existe de nombreuses situations justifiant un recours au coaching de projets. Les principales sont le développement du leadership chez un manager, l’amélioration d'un mode de management, la résolution d’un conflit au sein d’une équipe, la prise de poste, l’accompagnement sur un enjeu fort, un projet de transition.

La démarche de coaching est particulièrement pertinente en situation de changement ou de crise, elle facilite et permet de surmonter la difficulté à se projeter, à définir des nouvelles cibles.

 

La plupart du temps, la demande de coaching émane de l’entreprise pour le compte d’un salarié, il s’agit alors d’un coaching individuel. Le coaching d’équipe lui, est radicalement différent du coaching individuel, même s’il vise également la performance. Cette fois-ci, c’est le groupe lui-même qui se retrouve au centre des préoccupations. On y interroge son mode de fonctionnement et de communication.

Comment reconnaitre un coach qualifié ?

Le coach en projets de vie professionnel et/ou personnel, car il est bien évident que les deux sont intrinsèquement liés,  est formé aux techniques de son métier. Il  respecte une déontologie, et dispose d’un lieu de supervision où partager ses expériences et prendre du recul.

Retour haut de page

Quand faire appel à un coach ? Les 5 situations-types

1. Je vis une reconversion, je change de métier

La reconversion professionnelle constitue l'une des missions les plus courantes des coach qui sont souvent sollicités pour accompagner leurs clients pendant des phases de transition professionnelle. A travers la démarche d'accompagnement, le coach va guider son client tout au long d'un processus qui va le conduire à passer en revue ses motivations, les ressources dont il dispose ou qu'il lui faudra développer, les réseaux sur lesquels il peut s'appuyer, une analyse du métier et du marché visé, tout en planifiant la reconversion et en élaborant des stratégies de communication.

2. J’ai plus de responsabilités

Autre champ d’intervention fréquent, les phases de montée en responsabilité. Un manager qui gérait une petite équipe et qui se retrouve à superviser 50 personnes pourra consulter un coach s’il a conscience de certaines faiblesses en termes de leadership et qu'il éprouve le besoin de s'affirmer dans son management. La démarche d’accompagnement aura alors pour objectif de travailler la reconquête de soi, d’améliorer la pratique du management, d’arriver à prendre du recul, d’apprendre à déléguer et mieux gérer  temps et priorités...

3. Je dois faire face à des situations  de conflits

Une situation classique où le coaching peut se révéler efficace : le conflit. Les managers ayant des difficultés relationnelles avec leur équipe, qui n’arrivent pas à régler une situation conflictuelle. Dans ce cas, nous allons aider nos clients à identifier la nature du conflit via une exploration émotionnelle et l'étude de leur place dans l'organisation.

4. Je dois apprendre à « gérer » mon stress

Vous commencez à vous sentir démobiliser professionnellement parce que vous avez trop de travail, ou que celui-ci commence à ne plus avoir de sens ? Cette démotivation s’accompagne de symptômes comme la fatigue, la difficulté à lâcher prise, l'énervement, une réactivité plus grande qui vient affecter le réactionnel ? Il est alors temps de consulter un coach. Il s’agira alors deprévenir un burn-out en amenant le client à mettre de plus en plus de conscience sur cet état de fatigue.

5. Je change d’environnement

L’actualité a montré que la mobilité professionnelle, lorsqu’elle était imposée, pouvait déstabiliser les personnes concernées. Une mobilité géographique impacte la vie professionnelle et personnelle, ce qui va conduire le coach à prévoir un accompagnement sur ces deux dimensions. Dans le même ordre d'idées, les phases de fusion-acquisition génèrent elles aussi beaucoup de stress. «  Il nous arrive d’avoir des demandes individuelles de managers qui ont du mal à s'inscrire dans la nouvelle organisation, et qui font appel aux services d'un coach pour les aider à gérer cette phase de transition.

L’objectif d’un coaching est d’accompagner un cadre ou une équipe à surmonter une situation complexe : crise, difficulté à manager ou à faire passer un message, conflits récurrents… 

 

 

Retour haut de page

Diagnostic, accompagnement puis bilan : les 3  étapes clés  d'un coaching

  • La phase de diagnostic a pour objectif d'effectuer une première analyse, de dégager les principaux axes de travail, d'élaborer des scénarii, de planifier le déroulé, la mise en œuvre
  • La phase d'accompagnement, au cours de laquelle ces axes de travail dont développés
  • La phase de bilan ou de synthèse et les axes d'améliorations possibles

Le processus de coaching repose sur une série d'entretiens, selon un rythme défini par le coaché (ou le client). Le premier entretien, permet de "faire connaissance", de définir les objectifs que le coaché souhaite atteindre avec son coach et d'évaluer la durée approximative du processus de coaching et ses modalités. Le coach et le coaché s'engagent dans un contrat oral de réussite mutuelle : le coaché définit l'objectif qu'il veut atteindre, le coach effectue une évaluation en cours de processus, pour vérifier en quoi cet objectif a évolué et reste pertinent.

Au cours des séances, le coaché choisit le sujet de conversation. Le coach écoute, pose des questions. Le processus d'intervention du coach peut différer selon la nature du coaching. Le coach peut être amené à travailler sur les comportements et les pratiques du coaché, et/ou il peut être amener à  conduire une réflexion partagée  pour répondre à une situation professionnelle. Le rôle du coach sera alors de déceler ce qui fait obstacle à l'action du coaché.

A chaque étape, le coach conserve sa position de "catalyseur" en utilisant le questionnement, l'écoute et la reformulation. Le processus permet la mise en évidence et l'utilisation par le client de ses ressources propres qui souvent sont trop peu, pas ou mal exploitées. Il s'agira, pour le coaché,  de retrouver un sens à ses engagements et une motivation intrinsèque pour conduire les changements nécessaires.

Tout au long de ce processus, il s'appuie sur les talents et les valeurs du coaché. C'est un travail d'équipe, un partenariat basé sur le partage, le respect dans un cadre professionnel ayant comme objectif  la réussite.

Extrait de : Devenir Coach- Karine Darmon

En conclusion, résoudre des problèmes humains de manière pérenne prend toujours du temps. Nous mettons tous en place nos propres stratégies de « sabotage » qui bloquent le passage à l’action. Il s’agira d’adopter de nouveaux comportements pour obtenir des résultats qui aillent dans le sens de l’amélioration, vers des résultats « gagnants », tendre vers et dans l'évolution.

Retour haut de page


Chemin faisant - Association | Chantal GOUBAUD-GOUGEON | 06 29 58 25 53 | mail