"Personne ne sait tout, ni personne n’ignore tout
Personne n’éduque personne, personne ne s’éduque tout seul.
Les hommes s’éduquent entre eux et par la médiation du monde"
Paolo Freire

 

Form'action

En groupe et ensemble

Le sens de la coopération au coeur de l'entreprise

Les freins à une coopération véritable

Harcèlement, risques psychosociaux, tensions, conflits inutiles….Les relations en entreprise sont souvent difficiles et génèrent des souffrances, des phénomènes de retrait (absentéisme, désengagement, démotivation) qui alourdissent le climat des collectifs de travail et nuisent fortement à l’efficacité collective. Réapprendre ou même apprendre à coopérer VRAIMENT constitue de ce point de vue un enjeu majeur pour les managers et pour l’ensemble des salariés. Cette intervention, s’appuyant sur les travaux de Norbert Alter et de Claude Steiner, présente les mécanismes de la coopération et ses difficultés. Elle est l’occasion d’analyser les obstacles à la coopération et présente les outils permettant de favoriser et renforcer la coopération.

Atouts et spécificité

Le premier travail est d’accompagner les personnes à traverser leurs obstacles à communiquer entre eux et ensuite dans un second temps, les amener à travailler et/ou retravailler ensemble à atteindre un objectif commun préalablement défini par le collectif.
Dans un cadre précis, au fil d’un processus spécifique, ils vont pouvoir libérer leur parole, mieux se comprendre, mieux dialoguer, construire de la confiance et de la fraternité, mieux intégrer le groupe et leur projet, mieux faire circuler l’information, créer le conflit nécessaire pour pouvoir confronter et réconcilier leurs points de vue hétéroclites ou antagonistes, se forger ensemble une vision plus juste de la réalité, tisser ou renouer leurs liens…
Mieux communiquer ensemble, trouver des réponses à leurs besoins de contribution, produire du sens en intelligence collective sont les premiers bénéfices de ces ateliers.

Les principaux thèmes abordés

  • La détection des signes précurseurs de non coopération et ses impacts ;
  • Le rôle des conditionnements éducatifs qui entravent l’esprit d’initiative ;
  • Les modalités de construction et d’interprétation de la réalité, les distorsions du réel ;
  • Les processus de construction et de reconstruction du sens.

Retour haut de page

Vrais choix ou  choix apparents

La question du sens peut apparaître comme un débat désincarné peu en prise avec les dures réalités du monde de l’entreprise d’aujourd’hui. Pourtant, non seulement, la question du sens n’est pas une question philosophique pour l’entreprise mais elle émerge de plus en plus comme l’une des clés de la compétitivité et un passage indispensable pour les salariés, qu’ils soient ou non en souffrance comme c’est malheureusement trop souvent le cas.

Au cours de cette intervention, nous nous attacherons à démontrer comment de non-choix en non- choix le quotidien peut vite devenir une suite sans fin de « choix apparents » qui au final nous laminent, nous laissent sur le carreau, vidés, hagards de ne même plus savoir qui nous sommes, et si ce que nous faisons, si notre travail a encore un sens pour soi. Il s’agit des choix de l’urgence, des choix du colmatage, des choix de tenir pour ne pas mourir, éviter à tout prix un dépôt de bilan…… Le prix à payer quand nous sommes d’années en années « la tête dans le guidon » sans phase de décélération.

Nous donnons priorité aux situations « difficiles et conflictuelles »  amenées par les participants. Nous travaillons autour d’une thématique centrale repérée, qui a une répercussion néfaste, voire « malsaine » pour la vie du groupe et entrave sérieusement l’élan naturel d’une véritable coopération.Compte-tenu de la densité à la fois des concepts abordés et dans le même temps et surtout de la dimension « forte charge émotionnelle », la progression de chaque participant lui est propre en fonction de la distance émotionnelle qu’il pourra prendre ou pas dans la situation qui l’occupe, en fonction du rôle  qu’il y joue notamment quand fonction hiérarchique  et des conséquences collatérales éventuelles qui peuvent en découler.

"Pour changer d’avenir, il n’y a qu’à agir au présent. Construire un avenir qui me ressemble commence par un engagement triomphal dans le présent."
Stuart Avery Gold

Objectifs généraux

  • Identifier les besoins et les priorités du groupe
  • Prendre des décisions écologiques : cohérence  interne, confiance, clarté
  • Rreconnaitre les mécanismes de protection générateurs de tensions ou d’inhibitions
  • Cconstruire une stratégie et oser des actions
  • Ccréer un climat de coopération pour transformer les tensions et les conflits intérieurs
  • Garder le dialogue ouvert
  • Accroître son self-leadership

Objectifs pédagogiques

  • Savoir se centrer dans un espace intérieur de lucidité (clarté-ouverture)
  • Repérer les « personnes » polarisées et les intégrer
  • Déceler les freins, les craintes
  • Libérer la créativité au service de l’intuition et de l’intelligence collective
  • Exercer son self-leadership notamment pour décider en toute intégrité
  • Evoluer pas à pas pour tendre vers l’équilibre
  • Voir le groupe comme une entité à part entière
« Opposer des points de vue différents permet de dégager ensemble une vision plus globale et plus complexe de la réalité »
Charles Rojzman, fondateur de la Thérapie Sociale

TELECHARGER LE PROGRAMME DU STAGE

Public : tout  cadre, dirigeant et encadrant qui se trouve confronté à gérer un groupe  ayant un objectif commun, un projet commun  et qui se trouve empêché de travailler et/ou de vivre ensemble.

Formation de  2 + 1 jours  soit 21 heures(groupe de 13 personnes maximum – seuil d’annulation 3)

Les   ++++ de cette formation : Ce parcours permet de redéfinir les priorités du manager en termes de « locomotive » vers un élan de coopération fédérateur.

Tarifs  par personne pour  3 jours - soit 21 heures -

  • Entreprises  & Organisations : 975 €
  • TPE-PME/TPI-PMI   - de 10 salariés : 560 €
  • Associations à vocation éducative et sociale : 390 €

Retour haut de page


Chemin faisant - Association | Chantal GOUBAUD-GOUGEON | 06 29 58 25 53 | mail